27 mars, 2020
Du président

Il est l’heure de monter au créneau : voici ce que les fondations peuvent faire

Jean-Marc Mangin, FPC Président - directeur général

Nous tentons toujours de nous faire une raison face à l’ampleur et à la gravité de la crise de la COVID-19. Je trouve de l’espoir dans la volonté des Canadiens, des gouvernements et du secteur privé de monter au créneau et d’innover pour s’adapter à l’évolution et à la multiplication rapides des besoins. Cette volonté de monter au créneau est également manifestée par les fondations. Fondations philanthropiques Canada collabore avec Fondations communautaires du Canada, Financeurs en environnement du Canada et Le cercle sur la philanthropie et les peuples autochtones au Canada. Cette collaboration a mené à une déclaration commune à l’intention de nos membres.

Nous sommes tous déterminés à guider nos membres et l’ensemble du secteur philanthropique et à leur fournir des analyses et des renseignements, des mesures de renforcement des capacités et, au besoin, un encadrement durant cette crise mondiale sans précédent causée par COVID-19. Celle-ci représente un test majeur de solidarité et de sens de la communauté pour chacun de nous. Nous devons compter les uns sur les autres et nous serrer les coudes. Les fondations philanthropiques peuvent contribuer au resserrement des liens qui nous unissent en tant que société.

Les fondations sont invitées à adapter les principes énoncés dans cette déclaration commune à leurs programmes et à leurs engagements financiers. Durant ces heures sombres pour les organismes de bienfaisance, nous sommes solidaires de nos partenaires.

Au cours des jours et des semaines à venir, nous présenterons des exemples concrets des initiatives philanthropiques qui sont lancées partout au Canada.

Jean-Marc Mangin

Billets connexes

You may also like:

  • FPC et sa nouvelle sélection hebdomadaire
    Nous tentons toujours de nous faire une raison face à l’ampleur et à la gravité de la crise de la COVID-19. Je trouve de l’espoir dans la volonté des Canadiens, des gouvernements et du secteur privé de monter au créneau et d’innover pour s’adapter à l’évolution et à la multiplication rapides des besoins. Cette volonté [...]

     

  • La philanthropie et COVID-19 : Retroussons nos manches
    Nous avons connu une semaine d’enfer qui nous laisse tous, fondations philanthropiques comprises, assommés et déstabilisés. Nos dotations affichent des pertes catastrophiques; nous nous démenons pour prendre des dispositions qui nous permettront de poursuivre nos activités; nous nous inquiétons pour des êtres chers qui ne peuvent soudainement plus rentrer chez eux ou font partie de groupes extrêmement vulnérables à la pandémie (les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli). Une réaction humaine normale à ces profonds bouleversements stressants consisterait à se replier et à se regrouper pour traverser la tempête. Je crois que nous commettrions ainsi une erreur historique. Au lieu de battre en retraite, nous devons aller au front et devenir plus engagés.

     

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.