16 avril, 2021
Blogue de FPC

Rétrospective: Où en sommes-nous, un an après? La riposte philanthropique du Consortium COVID Québec

Félix-Antoine Véronneau, coordonnateur COVID-19 et Katia Boudrahem, gestionnaire de projet COVID-19 à Fondations Philanthropiques Canada

Il y a un an déjà, l’initiative philanthropique du Fonds COVID Québec a été créée pour faire face à la pandémie sans précédent qui nous a frappés. Celle-ci a été lancée par un consortium de fondations québécoises privées : la Fondation Molson, la Fondation Mirella et Lino Saputo, la Fondation familiale Trottier et la Fondation Jarislowsky. Les fondations J.A. Bombardier et Echo ont également contribué au Fonds. Il est géré par la Fondation du Grand Montréal et coordonné avec l’appui de Fondations philanthropiques Canada. Ses objectifs sont de freiner la transmission de la COVID-19, d’appuyer le dépistage et la vaccination et de protéger les personnes aînées et vulnérables à la maladie dans le Grand Montréal. En un an, les fondations ont engagé la somme de 10 500 000$ dans la riposte à la COVID-19.

En avril 2020, après avoir consulté près d’une quarantaine d’experts nationaux et internationaux des milieux de la santé et du développement social, les fondations ont conclu qu’il n’était pas suffisant de travailler sur les conséquences sociales et économiques de la pandémie. En effet, celles-ci risquaient de s’aggraver avec la propagation du coronavirus. Pour surmonter les épidémies passées, il a toujours fallu une organisation forte des communautés qui fasse le pont entre l’action gouvernementale et les gestes posés individuellement par les citoyens. Pourtant, la mobilisation communautaire, capable de prévenir la contagion et peu coûteuse par rapport aux traitements médicaux, avait été largement sous-utilisée dans la réponse à la COVID-19. C’est donc sur cet axe clé que les fondations se sont focalisées.

Dès la première vague de la pandémie, des cellules de crise regroupant les acteurs communautaires, municipaux et de la santé s’étaient formées dans plusieurs quartiers montréalais. On constatait alors que dans les quartiers avec une pauvreté plus importante, une population avec une plus grande diversité ethnoculturelle et un nombre plus élevé de travailleurs de la santé en première ligne, l’impact de la COVID-19 était encore plus grave.  En mai 2020, le consortium philanthropique a approché ces cellules des quartiers les plus touchés afin de mettre en place des plans d’action locaux de lutte contre la pandémie.

À compter de l’été 2020, neuf plans d’action concertés ont vu le jour. La sensibilisation aux mesures sanitaires en plusieurs langues, la mobilisation des leaders communautaires, l’appui au dépistage, l’isolement sécuritaire des personnes infectées et le soutien aux personnes aînées en étaient les actions clés. Pour appuyer les partenaires communautaires dans la réalisation des activités, le consortium a pu obtenir l’engagement de la Croix-Rouge et de CoVivre, une initiative du Centre universitaire de santé McGill spécialisée en communication avec les communautés marginalisées. En 3 mois, près de 110 000 citoyens ont été directement sensibilisés et soutenus grâce aux plans d’action.

Forts de ces progrès initiaux, les plans d’action, 26 au total, s’étendent maintenant d’un bout à l’autre de l’île de Montréal et dans les villes de Laval et de Longueuil. Près de 200 organismes communautaires se sont mobilisés pour les réaliser. Au cours des mois à venir, l’appui à la campagne de vaccination, en partenariat avec la Santé publique, sera au cœur des activités afin de permettre à des milliers de personnes d’y avoir accès.

En plus de cette approche locale, le consortium a développé et financé plusieurs projets d’innovation en réponse à la pandémie. Dans Montréal-Nord, la zone urbaine la plus affectée par le coronavirus, le dépistage de la COVID-19 par la salive en entreprise a démontré qu’une approche systématique de tests chez les employés permet de détecter les éclosions de manière précoce et donc de les contenir. Le consortium finance également la Croix-Rouge pour soutenir les personnes atteintes la COVID-19 placées en isolement avec de la nourriture, du matériel de nettoyage et de protection, voire même de l’hébergement pour éviter la contamination dans leur famille. Autre projet d’envergure, la vigie de la COVID-19 dans les eaux usées dans 5 régions du Québec donne maintenant la possibilité de déceler les augmentations de cas de coronavirus avant qu’elles soient reflétées par les tests de dépistage, donnant ainsi une longueur d’avance à la Santé publique pour comprendre les tendances de propagation de la maladie.

 

Ce modèle de collaboration entre un regroupement fort d’acteurs philanthropiques travaillant de concert avec les autorités publiques et les organisations communautaires a su démontrer sa pertinence. En temps de crise, le secteur philanthropique peut combler des faiblesses dans la réponse étatique et être une source d’innovation pouvant changer le cours des choses.

Billets connexes

You may also like:

  • Amplifier les impacts positifs de la philanthropie

    2020 a été et est toujours une année jalonnée de nombreux défis. La COVID-19 a mis en évidence et amplifié les disparités existantes au sein de la société canadienne et dans le monde.

     

  • Entretien avec Adwoa K. Buahene, membre du conseil d’administration de…

    Il y a un an déjà, l’initiative philanthropique du Fonds COVID Québec a été créée pour faire face à la pandémie sans précédent qui nous a frappés. Celle-ci a été lancée par un consortium de fondations québécoises privées : la Fondation Molson, la Fondation Mirella et Lino Saputo, la Fondation familiale Trottier et la Fondation [...]

     

  • Comment les fondations peuvent-elles s’adapter aux sombres réalités de 2020?

    Il y a un an déjà, l’initiative philanthropique du Fonds COVID Québec a été créée pour faire face à la pandémie sans précédent qui nous a frappés. Celle-ci a été lancée par un consortium de fondations québécoises privées : la Fondation Molson, la Fondation Mirella et Lino Saputo, la Fondation familiale Trottier et la Fondation [...]

     

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.