14 octobre, 2020
Blogue de FPC

Amplifier les impacts positifs de la philanthropie

Inès Chaâlala, Directrice du savoir et des partenariats

2020 a été et est toujours une année jalonnée de nombreux défis. La COVID-19 a mis en évidence et amplifié les disparités existantes au sein de la société canadienne et dans le monde. Nous ne sommes pas tous égaux face à la pandémie. Pas plus que face aux changements climatiques et à d’autres bouleversements. Nous examinerons certains des grands défis mis en exergue par la COVID-19 à l’occasion de notre rassemblement virtuel Accélérer : activer le pouvoir de la philanthropie pour construire un avenir meilleur, du 17 au 19 novembre 2020.

La première journée sera axée sur l’état du secteur de la bienfaisance, ainsi quela diversité, l’équité et l’inclusion (DÉI) et sur les façons de donner suite aux mouvements antiracistes et d’adopter une perspective d’équité dans les activités d’octroi des dons et de gouvernance.

La deuxième journée sera consacrée à la durabilité et à la reprise économique ainsi qu’aux changements climatiques et aux moyens par lesquels les fondations peuvent en atténuer les effets;

La troisième et dernière journée du rassemblement virtuel nous permettra de construire notre réflexion basée sur les leçons tirées préliminaires, notamment concernant les pratiques nouvelles et émergentes, en termes de collaborations avec d’autres bailleurs de fonds, de renforcement des relations basées sur la confiance avec les communautés, et sur l’avenir de la philanthropie dans ce monde en mutation.

En termes de DÉI, la pandémie a aussi fait ressortir l’importance de s’attaquer aux problèmes de façon corrélée. Les populations les plus vulnérables à la pandémie sont les mêmes, pour la plupart, que celles plus vulnérables aux changements climatiques : les communautés autochtones, les groupes racisés et les populations économiquement démunies. Les inégalités économiques nuisent non seulement à ces communautés, mais aussi à la qualité et la durabilité de leurs milieux environnants, les laissant plus exposées aux risques engendrées les changements climatiques.

En termes de durabilité, ou de relance économique, que l’environnement soit au cœur de la mission d’une fondation ou pas, l’action climatique est possible et peut avoir un effet multiplicateur et accroître l’impact des dons qui ne sont pas considérés comme des dons directement voués à l’environnement. Nous en apprendrons davantage sur les façons de faire durant notre rassemblement.

Enfin, sous ces différentes perspectives, certes différentes mais certainement inter-reliés, nous nous interrogerons sur l’évolution et la transformation des pratiques philanthropiques et sur les relations basées sur la confiance en philanthropie, sur leurs implications, et sur le rôle de la philanthropie dans ce contexte. De plus en plus de pratiques démontrent que les fondations peuvent agir vite et collaborer efficacement avec d’autres bailleurs de fonds pour combler des lacunes existantes, et sont proches de la réalité des communautés et des organisations de première ligne qui luttent contre les effets de la pandémie. Leur succès réside en partie dans une écoute proactive des besoins des communautés. Nous observons aussi une pratique plus stratégique de la philanthropie pour aborder des problèmes systémiques comme les changements climatiques et le racisme.

Pourquoi nous focalisons-nous sur ces thèmes au cours de notre rassemblement virtuel 2020?

FPC a entrepris une démarche d’apprentissage sur la question de la diversité, de l’équité et de l’inclusion dans le milieu de la philanthropie au Canada, il y a quelque temps déjà, en lançant une enquête auprès des membres FPC  en 2018. Avec la diversité de la population canadienne grandissante et la tendance croissante de nos partenaires communautaires et des donateurs à vouloir travailler avec ceux et celles qui représentent des milieux, des perspectives, et des approches diversifiés, FPC a jugé qu’il était urgent de nous poser ces questions :  dans quelle mesure les politiques et les pratiques du secteur de la philanthropie organisée sont-elles inclusives? Pouvons-nous tirer des leçons de l’expérience de pairs qui trouvent des moyens pour faire entendre des voix diversifiées à la table de leur conseil d’administration et pour tenir compte de points de vue diversifiés dans leurs décisions en matière de financement?

Les conclusions préliminaires du sondage nous ont aidés à concevoir un programme d’apprentissage axé sur la diversité, l’équité et l’inclusion à l’intention des membres de FPC, dans le cadre duquel nous avons publié en 2019 une trousse à l’intention des fondations canadiennes pour accroître la diversité, l’équité et l’inclusion dans leur gouvernance et l’octroi de leurs dons ainsi qu’un guide sur la philanthropie dans une optique d’égalité des sexes. À la lumière des événements récents et des milliers de Canadiens qui descendent dans la rue pour décrier le racisme systémique, nous avons jugé qu’il était opportun et pertinent d’organiser un atelier sur l’antiracisme en complément à nos tables rondes et plénières. Nous avons beaucoup appris ensemble, comme communauté, durant la crise actuelle. Notre secteur se mobilise pour soutenir les personnes les plus marginalisées de la société et adapter ses pratiques à la nouvelle réalité.

En partenariat, Fondations philanthropiques Canada (FPC), Fondations communautaires du Canada (FCC), The Circle on Philanthropy and Aboriginal Peoples in Canada et Financeurs en environnement au Canada ont défini cinq principes directeurs pour soutenir les donataires afin de guider les fondations qui cherchent la meilleure façon de réagir à la situation actuelle. FPC a également mis au point une série d’outils d’apprentissage axés sur la COVID-19 qui fournissent aux fondations des conseils sur l’apprentissage continu en temps de crise et les mesures pour atténuer les inégalités mises en relief par la pandémie ainsi qu’une introduction à la collaboration avec des donataires non reconnus.

Je travaille dans le secteur de la philanthropie depuis trois ans, après avoir acquis une certaine expérience auprès de grandes fondations internationales durant mon parcours professionnel en coopération internationale. En seulement trois ans, j’ai pu en apprendre davantage sur les pratiques philanthropiques et assister aux transformations et changements qui s’y opèrent. La dernière année a indéniablement entraîné une accélération de certaines des tendances qui s’étaient amorcées avant la crise. Durant ce rassemblement, nous tenterons de déterminer si ces changements se transformeront en approches durables ou pas.

En substance, comment pouvons-nous assurer le maintien des tendances positives au cours de la planification de la reprise et à plus long terme? Que devons-nous changer ou faire différemment en étant conscients que la philanthropie ne peut résoudre tous les problèmes sur tous les fronts, mais a un rôle important à jouer pour favoriser le renforcement, la durabilité et le changement? Comment repenser le monde de demain en regardant vers l’avenir?

Appuyez sur Pause et joignez-nous pour mener une réflexion sur les pratiques et approches philanthropiques adoptées par les fondations en cette période sans précédent et projetez-vous dans l’avenir pour visualiser le monde que vous souhaitez voir naître d’ici 2030, et au-delà.

Billets connexes

You may also like:

  • Se lancer dans un programme ambitieux, global, interconnecté et collaboratif…
    Alors que la crise climatique s’aggrave à travers le monde, les fondations et les autres acteurs du secteur philanthropique s’accordent à considérer les changements climatiques comme une priorité immédiate nécessitant une intervention ambitieuse.

     

  • Le racisme systémique et la philanthropie: de la dénonciation à…
    La pandémie de COVID-19 et ses conséquences économiques désastreuses, les manifestations contre la brutalité policière du mouvement « Black Lives Matter » et les récents décès troublants d’Autochtones mettant en cause la GRC ont fait naître des discussions difficiles et indispensables sur le racisme systémique et sur les disparités de longue date au sein de notre société.

     

  • Points saillants du webinaire de FPC : « La COVID-19…
    Lorsque la COVID-19 a commencé à se propager à Hamilton, Sarah Jama et les autres dirigeants bénévoles du Disability Justice Network of Ontario (DJNO) n’ont pas tardé à se mobiliser.

     

  • Le point sur le nouveau projet de recherche sur la…
    Plus tôt cette année, FPC a annoncé le lancement d’un nouveau projet de recherche sur la philanthropie axée sur l’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) qu’elle mène en collaboration avec PhiLab et la Fondation Chagnon.

     

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.