Billet en vedette

Une énigme : l’évaluation de l’impact

Dans ce billet, Michael Alberg-Seberich, le premier récipiendaire de la bourse de recherche sur la philanthropie canadienne CKX, décrit quatre moyens instaurés par le tiers secteur en Allemagne pour faire une évaluation (de l’impact) en suivant quelques étapes.

Pour en savoir plus

 

Blogue de la présidente

Repenser sa stratégie philanthropique : une vision innovante

Hilary Pearson résume sa conversation avec Clara Miller, dirigeante avant-gardiste de la Heron Foundation de New York et les principes que les fondations tiennent pour acquis.

mai 17, 20170

Incertitude et proximité : un défi pour la philanthropie

La présidente de FPC, Hilary Pearson, résume les remarques d’ouverture inspirantes de Grant Oliphant, chef de la direction de The Heinz Endowments à Pittsburgh, au récent congrès du Center for Effective Philanthropy (CEP) à Boston.

avril 13, 20170

Faire entendre la voix de la philanthropie

Dans ce billet de son blogue, présidente de FPC, Hilary Pearson pose la question : Ripostons-nous plus efficacement aux voix de la colère et de la peur en haussant nous-mêmes la voix comme donateurs ?

mars 10, 20170

Blogue d’invités

Une énigme : l’évaluation de l’impact

Voici quatre moyens instaurés par le tiers secteur en Allemagne pour faire une évaluation (de l’impact) en suivant quelques étapes.

avril 4, 20170

Fondations modestes, effet considérable

Peuvent les fondations modestes avoir un effet considérable? Quelles pratiques, structures ou approches peuvent les aider à élargir leur portée, voire à favoriser des changements systémiques?

septembre 30, 20160

S’associer aux communautés autochtones : un défi pour les bailleurs de fonds philanthropiques canadiens

De récents reportages médiatiques et campagnes militantes ont attiré à nouveau l’attention sur les défis auxquels les Premières nations, les Métis et les Inuits (connus sous le vocable « peuples autochtones ») sont confrontés au Canada, par contre, les dons destinés à des bénéficiaires et des causes autochtones demeurent toutefois assez modestes.

juillet 6, 20160

Archives